Étiquettes Archives: lobotomie

Multi Fred

Ah, que je suis fière de ce titre! Encore un super jeu de mots à mon actif! ^^

Certes, je suis encore loin d’égaliser la très merveilleuse profusion béate en jeux de mots de mon cher co-auteur de blog, mais tout de même, je m’aime. J’espère que vous m’aimez aussi!

Ah, hum, mais peut-être n’avez-vous pas compris l’incroyable sagesse de ce calembour? Il est vrai que dans sa grande finesse, il reste assez obscur sans une petite explication. De quoi est-ce que ce billet peut bien parler?

Est-ce que ça parle de… choux de Bruxelles?

 

choux de bruxelles

 

Est-ce que ça parle de… sous-vêtements grande taille?

 

soutif

 

Est-ce que ça parle de… Petit Ours Brun?

 

Petit ours brun

 

Vous êtes super nuls pour deviner je trouve >.<

Les petits jeux pourris de notre enfance

Pour faire suite à l’excellent billet sur les pogs et au non moins merveilleux billet sur les ondomanias, nous allons aujourd’hui remonter dans le temps jusqu’à l’époque de votre enfance, quelle que soit sa date intrinsèque, pour faire un petit inventaire de tous les autres jeux d’enfance auxquels on a pu jouer. Car les jeux d’enfance ont cela de magique qu’ils sont intemporels (quoique relativement), et cela parle à tout le monde, qu’on vienne de la ville ou de la campagne.

Bien sûr, il y a quand même quelques petites disparités : si les jeux demandent des accessoires encore faut-il pouvoir les acheter ou se les faire prêter, et s’il s’agit seulement de taper dans ses mains encore faut-il avoir des mains… ^^ » D’ailleurs ces disparités sont un des motifs de leur bannissement progressif des cours de récré, mais j’y reviendrai. Dans l’ensemble, les enfants arrivent tous à jouer d’une manière ou d’une autre. Alors, voyons à quoi on occupait le plus clair de notre temps en récré? ☺

 

pinocchio marelle

 

Sexy jeu vidéo

Les jeux vidéo de tous bords misent sur certaines grandes valeurs, qui font leur fierté : fun, réalisme, difficulté hardcore, patte graphique, originalité, humour, musique et ambiance recherchées… Il y en a pour tous les goûts. Et puis il y a une valeur universelle, partagée par l’ensemble des joueurs geeks en manque d’interactions sociales : les nichons.

Si vous n’avez jamais bandé devant un jeu vidéo, c’est que vous n’êtes pas un vrai geek. Et je parle bien sûr du sens littéral. Les jeux s’adressent à des mâles libidineux, ils sont donc devenus é-queue-citants à un point qui peut être, au choix, gênant ou salvateur. Mais pourquoi cette surenchère du sex(-y) dans les jeux vidéo? Pour qui prend-on les joueurs?

boobs

Le suicide pour les nuls

Après le xylophone pour les nuls, la tarte aux pommes pour les nuls, et l’auto-chromatographie pour les nuls, voici enfin un nouveau guide trop leet pour les nuls que vous êtes!

 

connasse.jpg

 

Oula, euh, désolée, c’est pas ce que je voulais dire. (en fait je voulais dire que vous êtes des lecteurs niais débiles illettrés cons horripilants merveilleux!)

Voici donc quelques conseils pour bien réussir votre suicide, avec retours d’expérience à l’appui soutenus par des thèses scientifiques de pointe!

Affûtez vos seringues, ça va suicider!

Les extra-terrestres sont de retour

Ils sont de retour! Pour vous jouer un mauvais tour! Plus verts et déliquescents qu’une pizza périmée, plus nocifs et nauséabonds qu’une horde de rats mutants, et encore plus vilains que le plus vilain des dictateurs africains! Tremblez, car le monde sera bientôt entre leurs mains…

Et priez pour votre salut!

 

Avé Galaxar!

Faire un bon billet qui sent des pieds

Pour tout vous dire, Yosko lisait dernièrement un livre qui explique comment écrire un livre. Ça lui a bien plu, alors je me suis dit que ce serait une bonne idée de faire aussi un billet qui explique comment écrire un billet!

J’adore ces mises en abyme, c’est comme la vache qui rit qui… qui… rit… euh…

Alice au pays de ta mère

Tic, tac, tic, tac, tic tac!

Je suis en retard, en retaaaaard!

 

Ce billet devait avoir un fond rayé rose et violet, avec un header aux oreilles de lapin blanches et un footer en pompon, mais il s’avère que cela ne cadre pas avec la charte graphique de cet admirable blog, dark et sérieux.

Il vous suffira d’imaginer que vous venez de tomber dans un terrier de lapin sans fond, et de laisser la pendule égréner les tic, tac sonores (comme à Disneyland) dans votre tête, ça devrait le faire comme ça. 🙂

Back to kick some a**

Yeehaa, Youpi, Tralala, Banga ! En effet, sous ces onomatopées et cet esprit bon enfant, c’est le retour du fantastique Yosko \\o/…

… euh… C’est le moment où il faut applaudir, les mecs… Allez, faites pas vos radasses des tropiques. Je me tape le giga bide là… Bon, OK ! J’ai compris, vous voulez plus de moi, c’est ça ? Grrr je me vengerai. Vous me paierez ça, espèces de mollusques dégénérés. Ma vengeance sera si terrible que vos arrières petits enfants difformes en trembleront encore ! Bande de bachibouzouks, votre souffrance sera tellement horrible que vous me supplierez de mettre fin à vos vies insignifiantes ! Je….

 
Hum, hum. Ne nous emportons pas. Restons calme, sobre et gardons les idées claires. Si je veux me venger de tous ces gens qui ne lisent pas notre blog, il faut que je reste organisé. Prenons donc les choses dans l’ordre. Tout d’abord répondons à ces quelques questions :

Ca déménage!

♪ Des cartons, des cartons, des petits cartons! ♪

On n’en est pas encore là, mais je prends un peu d’avance car l’écriture des billets étant pour nous une sorte de marathon, d’ici à ce qu’il soit publié, on devrait être juste dans les temps…

 

Oh putain, je sens que les images de ce billet vont déchirer du pangolin bavarois en kilt écossais!