Plurivers et Strip débile.

Helloooooooo !
Je vous ai manqué ? Non ? Dommage… Je vous présente tout de même mes plus humbles et plates et couchées et profondes et sincères et poisseuses excuses (ouh, dur à prononcer, ça…). En effet, malgré les merveilleuses promesses que je vous ai faites, je n’ai pas écrit une seule fois depuis plus d’une semaine ! Quoi ? Plus d’une semaine sans aucun billet ? Mais c’est du grand n’importe quoi ce blog! Allez, tous ensemble : BOUH, C’EST NUUUUUL !!!

Vous êtes quand même pas très gentils ! J’y peux rien moi, si mon PC a décidé de quitter ce monde pour le paradis des nains euh… des PC. Ah moins qu’il n’ait disparut dans la dimension du médiator !

(suite…)

Des sous, des sous ! Oui mais plus beaucoup…

Amis du jour, bonjour ! Aujourd’hui est un grand jour, car nous allons inaugurer la section des Possessions terrestres !

Mais quoi t’est-ce donc que cette section là ?

Il s’agit de parler de (mes ?) dépenses. Dans notre société de consommation actuelle de nos jours d’en ce moment, nous nous devons de dépenser comme des gros chacals (quoi ? on dit des chacaux ?), afin de mieux montrer notre dépendance supérieure au système (ouais, t’as vu !)
Et pour mieux montrer la mienne (de supériorité), je vais m’empresser de vous parler d’objets aussi inutiles (ou pas) qu’indispensables (car, comme CerberusXt, notre cher ami de Nioutaiknous l’explique, tout ce qui est inutile est forcément indispensable !… (Attention : La réciproque est fausse !) )

(suite…)

Définissons…

Bonjour à toutes et à tous.

Par où commencer ? Par la fin ? Certains me diront que ce n’est pas une bonne idée… 
Ah, on me dit dans mon oreillette droite qu’il faut commencer par le début. Qu’à cela ne tienne, je me présente : Moi c’est Yosko (« l’abricot », « poils au dos », ou tout ce que vous voulez d’autre (Nan mais je vais quand même pas recopier le dictionnaire des rimes, nanmaididonc Oh !)), je suis un gens plutôt gensèsque, avec tout ce qu’il faut, deux bras et deux jambes, un cerveau (à vérifier) et un clavier pour me relier à l’ordinateur, et par delà à vous même, cher public déchaîné !!!

(suite…)