Author Archives: San

Id Kdo

Nowel ♪   C’est beau  ♪     C’est rigolo ♪     C’est… passé, oui je sais, rahlala bande de rabat joie! >.<

Il n’est jamais trop tard, alors voici une merveilleuse et affriolante liste de 10 idées cadeaux pour vous et vos amis geek, qui peuvent bien évidemment servir pour Noël (l’année prochaine) ou un anniversaire, la Saint Valentin, la fête des Geeks ou encore comme cadeau d’intimidation ou de bienvenue.

Mon Geek n’est pas jouasse : FAQCQFD

Votre geek n’est pas riant et frétillant? Il n’a pas l’air épanoui jusqu’au bout de ses oreilles poilues? Bah alors, qu’est-ce qu’il se passe encore? Pourquoi donc est-ce qu’il fait la moue au lieu de vous faire la fête quand vous rentrez à la maison? Voici une petite FAQ / checklist pour vous aider dans ces questionnements métaphilosophiques ☺

Vous allez enfin savoir tout ce qu’il ne faut pas savoir sur les geeks, leur bonheur, leur plaisir…
Alors comme ça, ça vous intéresse, hein, bande de keukins! o_O

 

Les recettes de l’hiver

 

Hé oui, c’est l’hiver, la morne saison, tout le monde déprime parce qu’il n’y a plus de soleil, youhou! \\o/

Les geeks dépriment eux aussi, mais on ne sait pas trop pourquoi, vu que le soleil de toute manière ils ne s’en approchent pas. Certains avancent la théorie de l’empathie inter-ordinatoresque qui permet à des geeks de ressentir la déprime des gens normaux, qui parfois se connectent au grand réseau des ordinateurs du monde, et donc de déprimer comme de vrais gens. Une autre hypothèse, que je trouve grandement plus crédible, serait que les geeks manquent de nutella en hiver car il fait froid dehors et qu’ils ne peuvent pas aller en acheter à l’épicerie du coin. La pénurie de chaussettes due à l’ultra-sensibilité des geeks au linge froid et humide des lessives aurait possiblement aussi un lien avec tout ça… Affaire à suivre dans notre prochain billet : « Mon geek n’est pas jouasse. FAQCQFD »

Ca déménage!

♪ Des cartons, des cartons, des petits cartons! ♪

On n’en est pas encore là, mais je prends un peu d’avance car l’écriture des billets étant pour nous une sorte de marathon, d’ici à ce qu’il soit publié, on devrait être juste dans les temps…

 

Oh putain, je sens que les images de ce billet vont déchirer du pangolin bavarois en kilt écossais!

 

Attrapez-les tous!

Pour ceux d’entre vous qui auraient vécu dans un hamac suspendu à deux cocottiers des Bermudes ces 10 dernières années (bande de veinards), ce billet va vous faire découvrir un phénomène de société étonnant et puissant comme un raz-de-marée : les Pokémon!!

Un Pokémon est un petit personnage de fiction qui nous vient tout droit du Japon. Il est issu de leur folklore par ailleurs peuplé de dragons en papier et de fantômes pervers, et appartient à cette grande tradition de personnages animaux bizarroïdes moitié peluche kawai et moitié énorme meccha de la mort, qui apparaissent dans les dessins animés, bandes dessinées, jeux vidéo… Ils sont partout, là-bas.

 

Oula, la rédaction retarde un peu!…

 

Slinky Ô mon amour

Joyeux Noël! 😀

Ca fait longtemps! Allez on vous fait un petit billet! (vraiment petit mais bon c’est les vacances alors merde! C’est déjà pas mal >.<)

 
Bon euh à part ça… Oui donc les Ondomania, aussi appelés Slinky dans leur contrée d’origine (US?) sont des espèces de ressorts, soit en métal (comme ils étaient originellement faits pour), soit en plastique cassant et tout tordu. Vous en avez sûrement de vagues souvenirs de votre plus tendre enfance? ☺

Worst Game Evaaar

En prétexte préambule à ce billet, je voudrais vous parler des résultats du sondage universel que j’ai mené dans le monde entier ces dernières semaines (si vous l’avez pas vu, tant pis pour vous, vous avez qu’à passer plus souvent!) pour voir quel est l’animal le plus Trômignon ☺ de tous les temps. ^_^

Sans plus tarder, voici les grands gagnants :

 

 

♪ Hé oui, le pangolin remporte la victoire! ♪

Kawaiitude Contest

Le côté kawai de nos gentils zamis les zanimos avait été à peine survolé, bafoué et vite oublié dans ce billet, et je vous propose donc de prendre sa revanche. La monnaie de sa pièce. Voici l’envers de la médaille : un billet entier (youpi!) sur la kawaiitude des animaux ^_^ \\o/

(OMG quel sujet pourri, mais quelle gonzesse, pfff, rha, faites la taire, remboursé!!)  T___T

 

OMG trop kawaiiiii

Le point de croix, c’est lolant aussi

Hello World, bonjours à tous, fans de la première heure ou visiteurs perdus.

En préambule et sans transition, je tiens à attirer votre attention sur le petit sondage à droite, là, dans la colonne, à peu près entre les dernières insultes et les auto Zeldas. Ca n’a rien à voir avec le reste du blog où on parle de petites fleurs et de petits papillons, mais c’est important pour moi (et les résultats ne sont pour le moment pas très significatifs…)

 

Bon, suffit les divagations, place à l’action!

Le thème du jour est la broderie, et plus particulièrement le point de croix, puisque j’en fais, et que je dis déjà assez de conneries pour ne pas que ça soit en plus en territoire inexploré. Hé oui, j’essaie de nous ramener un nouveau lectorat de vieilles dames oisives et de jeunes filles que-c’est-leur-maman-qui-les-a-forcées, quel prodige! C’est rien, c’est normal, vous me remercierez plus tard. 🙂

Alors le point de croix, mah, qu’est-ceuh queuh c’est que ça?! Une nouvelle manière de repriser ses chaussettes? Une technique pour nouer ses lacets? Que nenni!

En fait, le point de croix est un genre de broderie où on n’est pas vraiment libre de broder en free style, puisqu’il faut faire des croix. Une anale-ogie qui vous parlera peut-être : C’est comme du pixel art, avec des aiguilles en plus (donc encore plus de fun qui pique!) Youpi!

Pog Blog

Hello, chers visiteurs, fans de pogs, de cartes Magic, de Tamagotchi et de ce merveilleux blog! (ou du corps de Yosko, ce qui serait quand même plus vraisemblable.)

 

En préambule à ce billet sur les pogs, je me dois de vous avouer un fait terriblement troublant : je n’ai pas eu de pogs. Je crois. Bon, disons qu’autant que je m’en souvienne, il me semble que je n’ai pas beaucoup joué aux pogs (même si j’ai bien dû en avoir quelques poignées dans mes paquets de céréales du dimanche matin). D’où l’inutilité de ce billet, et donc sa profonde indispensabilité. Car pour vous, mes amis, tenez-vous bien!! J’ai été faire des recherches en Laponie du Sud, le pays d’origine des pogs, pour découvrir toute l’étendue et la richesse culturelle de ce pan de civilisation que sont les pogs.

Découvrons ensemble un petit résumé de tout ça. ☺ (Et vous me féliciterez plus tard pour mon engagement à toute épreuve envers l’humanité!)