Author Archives: San

Sauvetage de Yoshi

Fwihihi, allez hop, on va clôturer ce concours parce que voilà, j’ai envie! Il y a eu une sévère compétition cette fois-ci! Mes menaces de découper Yoshi en petits morceaux y seraient-elles pour quelque chose ? Toujours est-il que je constate un véritable engouement à l’idée de récupérer ce petit Yoshi en peluche! Qu’est-ce qu’il a de […]

Lucid dreams

– Mamaaannnn, z’ai fait un caussemar… – Oui c’est bon, calme-toi ma pucinette. Raconte à ta maman. – Y’avait un vilain meussieu et il me poursuivait et zeu pouvais pas bouzer ni crier et alors z’ai eu très peur! et ze me suis réveillée. sss’était vraiment horrible zeu veux plus faire de caussemars ouiiinnnnn! – … […]

Les chargements c’est passionnant

Vous avez vu cette belle rime? Hahaha, amis de la poésie bonjour! Enfin, faire rimer chargement avec passionnant, c’est tout de même assez osé! J’en ai d’autres dans ce thème : les chargements, c’est une perte de temps, c’est long, c’est chiant!

Les passionnés de l’art vidéoludique ont leurs différends, leurs grands débats, sur ce qui est le mieux entre Call of duty et Battlefield ou entre Sonic et Mario Bros, mais il y a bien quelque chose qui les met tous d’accord, c’est les temps de chargement.

Ils existent depuis toujours, enfin depuis aussi longtemps que les buffers, ce qui revient au même en géologie de l’informatique. La grande majorité des jeux vidéo débutent par un temps de chargement. Toutes proportions gardées, ces chargements en début de jeu sont les plus supportables. Ils ne sont même pas vraiment gênants, puisque le joueur n’est pas encore dans le jeu, ça ne casse pas son rythme.

Chargement des arbalètes

Surtout quand les chargements vous font entrer dans l'ambiance et l'univers du jeu.

  

Mais parfois, et seulement parfois, un corbeau… euh je veux dire, un jeu vidéo se retrouve truffé de temps de chargement : et là, c’est le drame.

California Geek

J’ai toujours aimé les cours de géographie. Aussi loin que remontent mes souvenirs, c’était toujours l’occasion de faire de jolis dessins au milieu de ses cours, et de laisser gambader son imagination au gré des anecdotes historiques et des vestiges de civilisations disparues. Bien sûr, l’économie du chou dans un pays à forte domination agraire n’est pas ce qu’on pourrait appeler un très bon stimulant pour l’imaginaire… C’est pour cela que le programme de 5ème devrait porter sur la Californie du Sud, plutôt que sur l’Europe de l’est.

Pourquoi la Californie du Sud, me direz-vous? A part la raison évidente que personne ne sait très bien où c’est, si ce n’est aux Zitasunis, la Californie du Sud a tout un tas de particularités culturelles capables de tenir éveillés des écoliers ingrats. Voici un petit exposé qui vous convaincra.

Multi Fred

Ah, que je suis fière de ce titre! Encore un super jeu de mots à mon actif! ^^

Certes, je suis encore loin d’égaliser la très merveilleuse profusion béate en jeux de mots de mon cher co-auteur de blog, mais tout de même, je m’aime. J’espère que vous m’aimez aussi!

Ah, hum, mais peut-être n’avez-vous pas compris l’incroyable sagesse de ce calembour? Il est vrai que dans sa grande finesse, il reste assez obscur sans une petite explication. De quoi est-ce que ce billet peut bien parler?

Est-ce que ça parle de… choux de Bruxelles?

 

choux de bruxelles

 

Est-ce que ça parle de… sous-vêtements grande taille?

 

soutif

 

Est-ce que ça parle de… Petit Ours Brun?

 

Petit ours brun

 

Vous êtes super nuls pour deviner je trouve >.<

Les styles musicaux c’est rigolo

Qui n’a jamais hésité à répondre à la question « ¢’est quoi ton style de musique préféré? (ouéch?) » A cette question pourtant très simple, une personne normale n’a que trop de réponses à proposer.

A un instant donné, il est assez aisé de définir quel genre de musique on aimerait écouter, compte tenu de son humeur, du côté nostalgique ou d’envie de nouveauté… Mais son style préféré, genre de tous les temps? Ca, c’est une autre histoire.

Il convient de s’interroger sérieusement et à tête reposée sur la question, avant qu’il ne vienne à un de vos proches l’idée saugrenue de vous la poser. Est-ce que vous avez bien tous les styles possibles en tête? Du quatuor à cordes à l’acid house, en passant par le baroque, le math metal ou le Oï!, le nombre de genres musicaux qui existent dans le monde ne cesse d’augmenter (sans cesse). C’est vraiment un truc de ouf-guedin!! 

Nous allons essayer d’y voir un peu plus clair, en compagnie de ce cher Docteur Octopus, un grand spécialiste ès genres musicaux (n’en doutez pas).

 

Dr Octopus

 

L-World

Sous ce titre racoleur, je viens donc avec mes gros sabots vous parler de… Lego World! Le monde des Legos! ^^

>.< Rah mais c’est pas dieu possible, encore un vieux jeu de mots tout moisi!!!!1 Elle abuse cette San! Remboursé!! (quelle honte! bouh!)

T__T

Bon, ok, je vous mets une petite image en guise de préambule alors. Et venez pas vous plaindre après…

 

Lego food

 

Les petits jeux pourris de notre enfance

Pour faire suite à l’excellent billet sur les pogs et au non moins merveilleux billet sur les ondomanias, nous allons aujourd’hui remonter dans le temps jusqu’à l’époque de votre enfance, quelle que soit sa date intrinsèque, pour faire un petit inventaire de tous les autres jeux d’enfance auxquels on a pu jouer. Car les jeux d’enfance ont cela de magique qu’ils sont intemporels (quoique relativement), et cela parle à tout le monde, qu’on vienne de la ville ou de la campagne.

Bien sûr, il y a quand même quelques petites disparités : si les jeux demandent des accessoires encore faut-il pouvoir les acheter ou se les faire prêter, et s’il s’agit seulement de taper dans ses mains encore faut-il avoir des mains… ^^ » D’ailleurs ces disparités sont un des motifs de leur bannissement progressif des cours de récré, mais j’y reviendrai. Dans l’ensemble, les enfants arrivent tous à jouer d’une manière ou d’une autre. Alors, voyons à quoi on occupait le plus clair de notre temps en récré? ☺

 

pinocchio marelle